Cours et stages de dessin et peinture à Nancy et en Lorraine, de l'initiation du débutant au perfectionnement de l'artiste expérimenté

 
 

Commander un stage de dessin ou de peinture

Crayon - Aquarelle - Pastel - Huile - Acrylique - Médium à l'oeuf - Emulsion - Techniques mixtes
 
 
Vous pouvez commander des stages "clé en main" pour des groupes de 7 à 12 participants, que vous disposiez vous-même ou non d'une salle adaptée. Ce nombre peut être un peu augmenté si plusieurs professeurs interviennent.
 
125 stages de dessin et peinture ont à ce jour été conçus et animés par Thierry MARIÉ depuis 1992. D'autres artistes-enseignants très expérimentés peuvent également être associés à l'occasion de masterclass conjointes accueillant un public un peu plus important. Quelques-uns des événements présentés ci-dessous ont par exemple permis aux participants de profiter d'une collaboration pédagogique entre Thierry MARIÉ et Sylvain LOISANT (voir vidéo).
 
Adaptables à la plupart des structures d'accueil, associations artistiques ou espaces culturels institutionnels, les stages peuvent se présenter sous un format variant d'une demi-journée à quelques jours. Un cycle de stages progressifs peut également être défini.
 
Le stage est une formule souple qui offre l'occasion de concentrer ses efforts sur une problématique particulière du dessin et de la peinture (perspective, ombres et lumières, théorie des couleurs, technique de réalisation, etc.) appliquée à un certain genre de sujet (paysage, portrait, nu, dessin animalier, nature morte, composition abstraite, etc.)
 
Les quelques stages donnés en exemple sur cette page ont accueilli des débutants aussi bien que des initiés ayant plusieurs années de pratique. Cette présentation succinte ne refléte cependant qu'une petite partie des prestations disponibles. Des séminaires relevant d'un niveau d'expertise élevé et conçus à l'intention d'artistes ou de formateurs expérimentés sont aussi possibles. Dans un tout autre registre, des stages spécialement calibrés pour des groupes d'enfants peuvent également être proposés.
 
Les tarifs des stages sont, autant que possible, étudiés pour rester accessibles à la plupart des budgets (à partir de 50 euros par personne pour une demi-journée). Nous consulter pour obtenir d'avantage de précisions. 

 

Stages de dessin et peinture : formulaire de renseignement, d'inscription ou de commande
Vous pouvez également nous contacter directement par téléphone au 06 32 21 71 80

 
 

Le stage présenté dans cette vidéo correspond à la première fiche ci-dessous. 

Quelques exemples de stages précédents
pouvant être commandés pour des groupes et adaptés à diverses structures

De l’objet ordinaire au monde imaginaire
Stage de pastel

Technique Technique : craies et crayons pastel sur papier spécial « pastelcard » ou « pastelmat » 
Durée 8 heures (avec pause repas)
Méthode
et objectifs

Ce stage à pour but d'apprendre à utiliser des objets du quotidien pour en faire des ingrédients d’une composition insolite ou symbolique. La méthode proposée consiste à commencer par une représentation réaliste d’un ou deux objets judicieusement placés, puis à les intégrer dans un décor improvisé créant un décalage poétique. De nombreux objets réels peuvent être utilisés pour constituer le point de départ de cette « nature morte vivante » et vous pouvez en apporter à votre goût : fruits et légumes, fleurs, céramiques, outils, flacons, livres, etc. Ce stage est aussi l’occasion de découvrir ou approfondir autant les techniques classiques que les effets de matière plus contemporains du pastel.

Programme
  • 11 H - Introduction sur la technique du pastel et la méthode de création proposée : mise en scène des objets, liberté des couleurs, création d’un univers symbolique, effets graphiques, humour
  • 11h30 - Choix par chaque stagiaire d’un (ou deux) objets et élaboration du projet
  • 13h - Pause repas (possibilité de prendre son casse-croûte ensemble dans l’atelier)
  • 14h - Explications et démonstration : construction des formes, mise en volume, couleur des ombres
  • 14h30 - Réalisation du tableau avec les conseils et l’assistance technique nécessaires à l’avancement, de courtes démonstrations rythmant l’après midi
  • 19h à 19h30 - Passage en revue des réalisations de la journée
Matériel
Une feuille (ou deux) format « raisin » 65 X50 (ou proche) de type « pastelmat » ou « pastel card » (rien d’autre)… et si possible une pochette pour la transporter. Au minimum une trentaine de bâtonnets de pastels de marque au choix (attention ! pas de pastel gras ou à la cire), des crayons pastels (au minimum un blanc, un noir, un gris foncé, un brun foncé, un bleu foncé), des chiffons, un carnet de croquis (ou des feuilles de dessin ordinaires), un crayon de papier, des pinces, un cutter (des planches à dessin, des tréteaux et des chevalets sont à disposition dans l’atelier). Prêts possibles, ne pas hésiter à nous consulter. 
 

Le Paysage en Liberté
Stage d'aquarelle

Technique Aquarelle sur différents papiers 300 g
Durée 5 heures (stage d'un après-midi)
Méthode
et objectifs
Ce stage est plus particulièrement conçu pour les personnes souhaitant développer audace et souplesse à l’aquarelle en apprenant à jouer avec l’eau au lieu de toujours vouloir tout contrôler avec rigidité. On y apprendra à se servir non seulement de divers pinceaux et brosses mais aussi de chiffons, de corde et de papier, pour suggérer tous les éléments d'un paysage librement composé : la brume, les arbres, les rochers, les herbes, les eaux calmes ou tumultueuses, les éclats de lumière, etc.
Matériel Un gros pinceau spécial aquarelle en petit-gris pur (comme sur la photo à gauche) + un petit pinceau très pointu en petit-gris pur ou en martre ou encore en acrylique. Une boîte d'aquarelles (pas de gouaches) contenant une douzaine de couleurs (pas de blanc). Une palette pour peinture à l'eau, blanche et creuse et/ou des assiettes blanches jetables. Au moins 12 feuilles de papier spécial aquarelle en bloc collé des 4 côtés, grain et marque au choix, format approximativement 24 X 32 cm. Une petite éponge (de préférence une véritable éponge naturelle). Un petit bâton de cire, du sel gros et fin, des morceaux de cordelette, des cure-dent, du fil de fer ou des trombones, de vieux pinceaux mal coiffés, du papier journal, des mouchoirs en papier en abondance.
  
Matière et Création
stage de peinture acrylique et peinture à l'huile 
 
Technique
Technique mixte : préparation acrylique et peinture à l’huile
Durée
journée (8 heures de pratique + pause repas)
Méthode et objectifs
Ce stage a été conçu pour vous permettre d’acquérir une vaste panoplie d’effets de matière en combinant la peinture acrylique et la peinture à l’huile. À partir d’explications théoriques et de démonstrations originales de chacun des deux intervenants, vous apprendrez à jouer sur la texture, le graphisme, les mélanges optiques et la translucidité de la couche picturale. Donnant une force supérieure à tout ce que l’on peut réaliser en appliquant simplement la peinture au pinceau d’une manière lisse et régulière, les effets de matière sont utiles aussi bien pour représenter d’une manière rapide et vivante les diverses surfaces naturelles que pour donner caractère et pouvoir de séduction à la surface même du tableau. Plus encore que la simple transmission de procédés techniques, cette rencontre a pour objectif de montrer comment il est possible de faire de chaque élément de la matière picturale un partenaire actif plutôt que de tenter de le dominer entièrement pour l’assujettir à un projet totalement préfabriqué et artificiel.

Les effets de matières se rapprochent de l'esprit de la cuisine. Le tour de main est essentiel. Lors de ce stage nous les étudierons séparément puis nous en combinerons quelques-uns pour vous permettre de les utiliser au plus près de votre tempérament, tout en respectant les règles de la peinture à l’huile (en particulier le principe du « gras sur maigre »).
  
  1.  L'essuyage : technique rapide très employée pour l’ébauche permettant de monter, au chiffon chargé de couleurs diluée, les formes et les volumes par couches fines.

  2. Le tamponnage : proche de la précédente, cette technique permet avec une peinture plus épaisse d’imprimer des motifs à partir des plis d’un chiffon.

  3. La coulure : Cet effet qui implique une importante dilution de la peinture est plutôt réservé pour les premières couches.

  4. La gravure (sgraffito) : avec une spatule, le manche d'un pinceau, les ongles, on procède à des rayures dans la peinture fraîche… Cette technique permet un travail extrêmement fin et "vibrant".

  5. Le frottis (ou "poudrage") :  La peinture assez sèche est frottée par le pinceau sur certaines zones, cela permet de légèrement modifier un ton ou une couleur. Cette technique  donne un agréable effet velouté et voilé. Elle permet de nuancer sans alourdir ni graisser  la surface.

  6. Le ponçage : très intéressant pour obtenir diverses marbrures et veinages, ce procédé consiste à poncer à sec une surface picturale pour faire ressortir la texture initialement déposée.

  7. La projection : Les enfants découvrent généralement cet effet en projetant des gouttes de dentifrice sur le miroir quand ils se brossent les dents ! Mais il existe des manières plus savantes de s’en servir avec une pâte picturale plus ou moins fluide et en utilisant des caches.

  8. Le lissage au couteau (ou "ferrage") : Cet effet consiste à écraser la pâte au couteau (spatule de fer – d’où le terme de ferrage employé par les artisans réalisant des enduits à la chaux) au point d’obtenir une surface égale sans aspérités. Le lissage peut servir à atténuer ou supprimer un effet de texture.

  9. Le blaireautage : Ce procédé classique permet d’obtenir des fondus délicats en frottant la couche picturale fraîche avec un pinceau large à poils fins de manière à faire disparaître toute trace de l’instrument d’application. 

  10. Le glacis : Dans le glacis de finition, la peinture en pleine pâte bien avancée est complétée par une peinture transparente fortement diluée avec un médium. Mais à ce glacis final classique, s’ajoutent divers glacis de travail intermédiaires plus inventifs.

Programme
  • 10h30 : Installation et vérification du matériel.

  • 11h : Introduction et explications fondamentales.

  • 11h30 : Préparation du fond à l’acrylique et première mise en place du sujet avec gesso blanc + noir + une unique couleur acrylique de votre choix.

  • 13h : Repas dans l’atelier sur le principe de l’auberge espagnole (on apporte son casse-croûte - bouilloire sur place pour thé ou café). Discussions pendant le repas centrées sur la thématique artistique.

  • 14h : Exposé de Thierry sur les les différentes catégories d’effets de matière pendant des démonstrations de Sylvain.

  • 14h30 : Réalisation du tableau avec conseils et assistance technique, ponctuée de courtes démonstrations de Thierry et Sylvain étendues sur l’après midi.

  • 19h à 19h30 : Passage en revue des réalisations de la journée.

Matériel Support : une toile sur châssis de lin ou un « carton entoilé » format au choix, mais dont le plus grand côté avoisine les 60 ou 65 cm (un format n°12 ou 15 par exemple). Il vaut mieux un carton entoilé qu’une mauvaise toile de coton fragile et mal tendue (et généralement impossible à retendre).
 
Acrylique : un pot de gesso blanc, un tube de noir, un tube de la couleur de votre choix (pas trop pâle) qui donnera la teinte de départ de votre esquisse.
 
Huile : Un assortiment de couleurs à l’huile comprenant au moins : blanc, noir, ocre jaune, ocre rouge ou terre de sienne, bleu phtalo, bleu outremer ou de cobalt, jaune, vert phtalo, rouge quinacridone ou carmin, rouge vermillon ou orangé + médium Liquin ou Rembrandt 083 + une palette + une ou deux grosses brosses en soies de porc (poils blanc cassé) de qualité bricolage de 3 ou 4 cm de large + 5 ou 6 pinceaux de différentes tailles en soie de porc + un ou deux pinceaux fin très pointu en martre ou en acrylique + deux couteaux (spatules) de peinture d'art (pas trop petits) + un fusain ou un crayon pastel gris pour les ébauches + des chiffons fins + du papier abrasif grain moyen (le meilleur est le papier abrasif lavable, utilisé pour les carrosseries de voiture) + des vieux journaux.
 
Du white spirit et de l’essence de térébenthine, ainsi que des petits récipents seront disponibles sur place.
Sujet et Documents un sujet simple ne présentant pas de grandes difficultés techniques sera privilégié, afin de pouvoir se concentrer sur la  richesse de la matière et non sur la valeur de ce qui est représenté. Les portraits, les nus et les architectures complexes seront évités pour cette raison. Les compositions d’objets et les paysages sont conseillés.

Les stagiaires qui le souhaitent ont la possibilité de nous soumettre leurs projets et leurs documents à l’avance. Cependant, cette préparation n’est pas obligatoire car des documents spécialement choisis par nos soins seront également à disposition sur place.    

 

Réalité et Imaginaire dans l'art du paysage
Stage de peinture à l’huile

Technique Peinture à l’huile sur fonds texturés et colorés à l’acrylique
Durée 8 heures
Méthode et objectifs Au cours de ce stage où alterneront explications et démonstrations, un ensemble de conseils et d’astuces seront proposés pour vous aider à combiner la maîtrise des matériaux et le sens du jeu afin de créer des effets inattendus et poétiques. Vous apprendrez à créer un paysage original et mystérieux en associant des éléments réalistes - arbres, rochers, eaux, montagnes, nuages, etc.- dans une mise en scène fantastique, surréaliste ou onirique.
 
Programme 11h à 11h30 : Exposé de Sylvain Loisant sur les méthodes de création en peinture : portes, ancrages, stimulations, mémorisation.
11h30 à 12 heures : Préparation des fonds au gesso et à la peinture acrylique.
12h à 13h : exercices pratiques (essuyages, effets de matière, projections, coulures, écrasements, frottements, rayures).
13h à 14h : Pause repas (possibilité d’apporter son pique-nique et de manger ensemble sur place)
14h à 14h30 : exposé de Thierry Marié sur l’histoire de l’imaginaire dans la peinture. 
14h30 à 19h : réalisation d’une ou deux oeuvres personnelles avec l’aide des deux enseignants.
La journée se terminera sur un passage en revue des œuvres réalisées.
Matériel
Un pot de gesso + quelques couleurs acryliques + un assortiment complet de couleurs à l’huile + du médium « Liquin » ou « Rembrandt 083 » + une palette + 5 ou 6 pinceaux de différentes tailles en soie de porc + un ou deux pinceaux fins et pointus en martre ou en acrylique + un couteau à peindre de type « spatule » de taille moyenne + des crayons de papier ou des crayons pastel + des chiffons de coton + des vieux journaux. Le white spirit sera disponible sur place.
 
Supports :  toile de lin sur châssis (éviter le coton qui est trop fragile pour ce stage) ou  « carton entoilé » format au choix, mais dont le plus grand côté avoisine les 60 cm (un format n° 12 ou n° 15 par exemple).
Documents Vous pouvez apporter des photos de paysages que vous aimez (mais le but ne sera pas de les recopier !) De nombreuses photos présentes à l’atelier pourront être utilisées comme sources d’inspiration et références visuelles.
 

Connaissance et pratique des médiums
Stage de peinture à l'huile

Technique Peinture à l'huile avec de nombreux médiums
Durée 8 heures 30
Méthode
et objectifs
Le bon usage des médiums constitue une des clés essentielles de la peinture à l’huile. En effet, contrairement à d’autres techniques nécessitant seulement un diluant, la peinture à l’huile ne manifeste toute sa subtilité et sa durabilité que lorsqu’elle est mise en œuvre avec le médium le plus adapté. Or, on trouve dans le commerce quantité de médiums forts différents par leur composition et par leurs caractéristiques : certains pour peindre sans laisser de traces de pinceau, d’autres pour réaliser des empâtements texturés ; certains séchant rapidement, d’autres permettant de réaliser des glacis d’une manière lente et appliquée ; certains donnant un aspect brillant et d’autres un aspect mat, etc. Le simple mode d’emploi indiqué sur la notice accompagnant ces produits ne permet pas de maîtriser leur pouvoir. Ce stage a pour but d’apprivoiser une dizaine de médiums fondamentaux correspondant à la plupart des effets recherchés en peinture à l’huile.
Programme
Vous apprendrez au cours de ce stage à :
  • Connaître la composition de la plupart des médiums que l’on trouve dans le commerce
  • Savoir quel médium utiliser dans chaque cas
  • Trouver le médium qui vous convient le mieux 
  • "Régler" un médium, avec un solvant, avec de l’huile ou en le combinant avec d’autres médiums
  •  Fabriquer vous-même votre médium 
Vous réaliserez ensuite une peinture de paysage avec un médium personnel que vous aurez composé vous-même à partir des indications données et des produits fournis.
Matériel Un assortiment de couleurs à l’huile comprenant au moins : blanc, noir, ocre jaune, ocre rouge ou terre de sienne, bleu phtalo, bleu outremer ou de cobalt, jaune, vert phtalo, rouge quinacridone ou carmin, rouge vermillon ou orangé + une palette + 5 ou 6 pinceaux de différentes tailles en soie de porc + un pinceau fin très pointu en martre ou en acrylique + un crayon de papier ordinaire + des chiffons de coton + des vieux journaux. Le white spirit, l’essence de térébenthine et les nombreux médiums seront gracieusement fournis sur place.

Support : une toile sur châssis ou un « carton entoilé » format au choix mais dont le plus grand côté ne dépasse pas 60 cm.
Documents De nombreuses photos de paysages de styles variés seront proposées comme références visuelles utiles. Vous pouvez aussi apporter vous-mêmes quelques photos, à condition qu’elles ne présentent pas de grandes difficultés de dessin, l’essentiel étant ici de se consacrer à la maîtrise de la matière picturale.



Créer un site
Créer un site