Cours et stages de dessin et peinture à Nancy et en Lorraine, de l'initiation du débutant au perfectionnement de l'artiste expérimenté

 

Savoir dessiner, pour quoi faire ?

 
Un apprentissage essentiel

Le dessin est une activité plaisante généralement appréciée par les enfants et c'est aussi un art complet et difficile. Mais c'est bien plus que cela. Tout d'abord, le dessin est à la base de toute pratique picturale, car si certains dessinateurs peuvent se passer d'être des coloristes, il n'existe en revanche aucun peintre qui ne soit nécessairement au moins un peu dessinateur, même en art abstrait. Le plaisir d'étaler des taches de couleurs floues au gré de sa fantaisie trouve rapidement ses limites. Le dessin est aussi un outil de création indispensable à l'exercice de tous les métiers en rapport avec le monde des formes : architecture, design, décoration...

Le dessin est par ailleurs un vecteur de communication non verbale très utile dans de nombreuses autres activités, comme l'ingénierie ou l'enseignement. On dessine donc pour le plaisir et son épanouissement personnel, mais aussi pour son travail et plus généralement pour mettre en images ce que les mots ne suffisent pas à exprimer. C'est pourquoi dessiner ne devrait pas être regardé comme un talent exceptionnel mais plutôt comme une compétence fondamentale, au même titre que le calcul et l'écriture.
 
Faut-il avoir un don pour apprendre à dessiner et à peindre ?

A condition d'apprendre avec une bonne méthode et un instructeur efficace, tout le monde peut progresser en dessin et en peinture au point d’être capable de représenter une chaise qui tient debout ou de peindre un portrait ressemblant ; de même que tout le monde peut apprendre à compter, à lire et à écrire. Il est cependant aussi difficile d’apprendre le dessin tout seul que d’apprendre tout seul l’écriture ; et si l'écriture était aussi peu enseignée que le dessin, on pourrait également avoir l'illusion qu'il faut un "don" pour savoir écrire.
 
En réalité, le seul don vraiment indispensable pour persévérer dans la pratique d’un art est l’amour qu’on lui porte. Un certain sens de l'humour autorisant à rire de ses erreurs, un peu de patience et un minimum de confiance en soi constitueront cependant une aide précieuse et feront gagner du temps.

L'apprentissage de l'art du dessin et de la peinture est donc accessible à tous et peut être commencé à tout âge. Certes, selon une formule ancienne, l'art est long, tandis que la vie est brève ! Mais le plaisir d'apprendre, lui, est immédiat et pratiquement illimité. Car il y a toujours quelque chose à découvrir en art, toujours une manière d'affiner sa perception et sa sensibilité, de donner davantage de force, d'élégance et de pertinence à son travail en maîtrisant plus subtilement les outils et les matières.
 
Les trois dimensions de l'apprentissage artistique

L'apprentissage du dessin comporte trois dimensions :

 
  • la connaisance
  • le savoir-faire 
  • la créativité

  • Bien que ces trois dimensions ne renvoient pas nécessairement à des étapes successives, il est utile de les distinguer car elles correspondent à des qualités artistiques spécifiques.  
     
    Il s'agit d'une part de développer sa connaissance autant dans le domaine des techniques de représentation (perspective, anatomie, rendu des volumes, etc.) que dans celui de la science des matériaux propres à chaque médium graphique (crayons, fusains, papiers, encres, etc.) Il existe  bien une science du dessin.
     
    D'autre part, il faut s'entraîner, grâce à des exercices progressifs et adaptés, pour se doter d'une habileté concrète dont le défaut ne pourrait être compensé même par la plus grande érudition : il ne suffit pas à un dessinateur de connaître le dessin, il lui faut pouvoir dessiner, quelles que soient par ailleurs ses éventuelles ambitions conceptuelles. On ne pourrait pas apprendre à dessiner en lisant simplement un livre sur la technique du dessin : il faut dessiner pour apprendre à dessiner, comme il faut nager pour apprendre à nager.
     
    Enfin, la souplesse acquise dans la pratique du "jeu artistique" permet de s'affranchir des automatismes répétitifs et craintifs reflétant la raideur de notre mental. C'est grâce à cette liberté intérieure que s'ouvre en nous la porte donnant accès à une inépuisable et surprenante source de créativité.
     
    Si cette troisième dimension était absente, l'art ne serait qu'une technique dénuée de toute puissance enchanteresse. Mais d'un autre côté, il serait illusoire de croire qu'une authentique créativité puisse se manifester sans la combinaison d'une connaisance exacte et d'un réel savoir-faire. 



    Créer un site
    Créer un site